L’année pastorale 2018-2019

EN QUÊTE DE BONHEUR

L’équipe de pastorale propose de vivre la nouvelle année pastorale sous le thème du bonheur, avec le slogan EN QUÊTE DE BONHEUR. Tous les humains sont à la recherche du bonheur, d’un bonheur durable, et notre Maître de bonheur est Celui qui présente les béatitudes comme des chemins de réalisation de ce qui est le meilleur en nous, notre capacité d’aimer. Ainsi, le bonheur se conjugue avec l’amour reçu et donné, dans la plus totale gratuité.

Le thème général sera approfondi à partir de formules qui en expriment divers sens. Ainsi, il est bon de nous rappeler que NOUS SOMMES CONDAMNÉS AU BONHEUR, et que la vie soit nous apparaître constamment sous son profil positif, sachant que Dieu nous est toujours présent et soutenant dans toutes nos situations.

Ensuite, la quête du bonheur s’appuie sur une promesse faite par Jésus, que nous redisons dans la célébration eucharistique : nous attendons LE BONHEUR QUE TU PROMETS, au-delà de nos morts et de nos misères.

Et puis, le bonheur est également notre chantier, notre responsabilité, dans la mesure où nous nous employons à vivre l’amour. C’est ce que nous rappelle la formule LE BONHEUR D’ÊTRE BON.

Et comme il faut sans cesse approfondir notre quête de bonheur selon l’Évangile, nous demandons au Seigneur : ENRACINE EN NOS CŒURS L’AMOUR DE TON NOM, pour que nous gardions avec courage le désir de te ressembler et de vivre comme toi le Bonheur.

LANCEMENT DE L’ANNÉE PASTORALE 2018-2019

Thème proposé : chercher et partager ensemble le BONHEUR.

Slogan servant de lien des réflexions et des projets :

EN QUÊTE DE BONHEUR

Un thème pastoral sert de référence pour stimuler les cœurs et les rêves pour entretenir et développer le meilleur de nous-mêmes et comme membres de la communauté des disciples de Jésus Ressuscité.

Nous avons vécu l’année pastorale 2017-2018 en invitant la communauté à cultiver l’émerveillement, voir le positif de la vie, rendre grâce pour les cadeaux, les joies et les espérances que nous apporte notre communion à la pensée et à la vie du Seigneur Ressuscité.

Pourquoi le thème du bonheur ? Pour nous stimuler à la recherche de la joie et de la vie, car les humains veulent être heureux mais ne savent pas toujours comment y arriver. La recherche du bonheur nous stimule à laisser l’amour divin s’infiltrer dans notre manière de voir la vie, les gens, la souffrance, la mort. Être en quête de bonheur, c’est en fait être en quête de Dieu qui en est la source, en quête de communion avec Jésus qui est le chemin du bonheur, lui le chantre des béatitudes de la vie éternelle commencée en ce monde.

EN QUÊTE DE BONHEUR

LE BONHEUR, ÇA SE SÈME, ÇA SE CULTIVE ET ÇA SE RÉCOLTE MAINTENANT

Le bonheur, ça se vit dans le moment présent. Le bonheur attaché à un moment passé, c’est un beau souvenir et le bonheur espéré dans un moment à venir, ça s’appelle un rêve.

La vie qui nous est prêtée est faite pour tous les humains de positifs et de négatifs. On ne s’en sort pas. Le bonheur étant un état, il nous faut donc apprécier et rendre grâce pour ce qui nous arrive de bons (positifs) et faire face aux éléments moins beaux (négatifs)

Le bonheur, ça ne s’achète pas dans les magasins mais ça se construit.

J’ai déjà entendu ou lu quelque part que si le bonheur était permanent, nous serions malheureux.

En effet, mon expérience personnelle m’amène à être assez en accord avec cet énoncé. Il me semble que les moments un peu plus difficiles de la vie nous aident à découvrir et apprécier les moments de bonheur.

Malheureusement, il n’existe pas de recette unique pour atteindre le

bonheur mais chacun possède la sienne.

Personnellement, je trouve le bonheur dans le bonheur des autres;

- rendre service aux personnes qui en ont besoin

- faire du bénévolat, ne pas enterrer ses talents mais les faire fructifier

en les rendant disponibles pour le bonheur des autres.

Voilà quelques moyens qui me permettent d’apprécier chacune de mes journées et d’être fier des actions posées le soir au moment du coucher.

Le bonheur est à la portée de tous. Toutefois il faut qu’on en ait

vraiment envie. Le bonheur, le vrai, ne dépend que de nous.

SOYONS VIGILANTS, LE BONHEUR EST LÀ, IL EST A NOTRE PORTÉE.

André Yergeau