FunÉrailles

Les rites entourant la perte d’un être cher ont radicalement changé dans nos sociétés marquées par la jeunesse, la vitalité, la rentabilité. Tout se fait vite, comme si on ne voulait pas côtoyer la mort et se laisser distraire de la vie par l’idée qu’un jour, elle nous visitera également.

L’événement de la mort est pourtant absolument unique. On ne meurt qu’une fois! Les proches qui nous quittent  nous offrent alors l’occasion de célébrer leur vie unique, d'identifier les traces de bonté et de multiples qualités qu’ils laissent en héritage. Les rites bien faits permettent également de mieux gérer le deuil, d’intégrer la perte physique en découvrant le profil d’une nouvelle présence, dans les liens du cœur et de la prière. Une célébration de funérailles est l’occasion de s’entraider, dans la peine, à une nouvelle sérénité, dans la confiance en la Vie éternelle.

Cérémonie à l'église:

- La demande doit être faite à l'Animatrice paroissiale.

- La disponibilité du prêtre doit être vérifiée auprès de l'Animatrice paroissiale.

- L'utilisation des musiciens de la paroisse doit être spécifiée.

- Une rencontre de la famille avec le prêtre pour préparer la célébration est nécessaire.

- Les frais sont décrétés par l'archevêché.

- La célébration peut être faite avec ou sans eucharistie.

- L'accueil des sympathies peut être fait à l'église, les frais sont décrétés par l'archevêché.

- La location de la salle après les funérailles est possible, une salle de 60 personnes, ou deux salles pouvant accommoder 110 personnes, pour les frais voir l'Animatrice paroissiale.

- Pour des raisons pratiques, il est difficile de célébrer des funérailles dans l’après-midi du samedi.

Célébration d'adieu au salon funéraire:

- La célébration peut être faite par un prêtre, un diacre ou une personne désignée par la paroisse.

- Prendre entente avec l'Animatrice paroissiale.

- Les frais sont décrétés par l'archevêché.

Célébration commémorative:

- C'est une célébration sans la présence de cercueil ou d'urne.

- Faire la demande à l'Animatrice paroissiale.

- Les frais sont décrétés par l'archevêché.