DIEU N’EST PAS CATHOLIQUE…

Le pape François a provoqué un jour la réflexion d’un journaliste italien en affirmant que Dieu n’est pas catholique, il est au-dessus de toutes les croyances… Voici un court texte de l’archevêque Desmond Tutu, prix Nobel de la paix, sur le même thème.

 

Chaque religion offre un chemin authentique vers Dieu. Il importe que nous écoutions ce que les fidèles d’autres religions ont à dire sur leur quête. Dans leur exploration, nous trouverons peut-être la clé de portes qui nous étaient jusque-là fermées. Contrairement à ce que disent nos Écritures, les chrétiens ont un peu rapidement balayé l’idée que d’autres religions pouvaient avoir un éclairage sur la vérité, s’offrant le luxe d’ignorer les croyances des autres. 

 

Pourtant, le Dieu qui nous a créés est plus grand qu’aucune de toutes ces religions. Les voies vers la connaissance de Dieu sont peutêtre plus nombreuses que nous ne pouvons l’imaginer. Dieu est trop grand pour que nous puissions l’enfermer dans une petite boîte.

 

La pauvreté, la guerre, l’injustice et l’oppression sont issues de l’égocentrisme de l’homme. Dans la perspective religieuse, l’être humain n’occupe pas le centre : la religion est l’espoir du monde pour la paix, car nous nous forçons à regarder au-delà de notre bien personnel, de nos aspirations locales ou nationales, pour nous mettre au service d’un Dieu qui nous dépasse.

 

Toutes les grandes religions attendent un temps où la création sera à nouveau réunie au divin. Toutes attendent un temps où le bien triomphera du mal, où l’espoir vaincra la peur, où la lumière bannira les ténèbres, où la joie sèchera toutes les larmes, où la justice sera comme un déluge qui noiera l’injustice et l’oppression, et où Dieu sera tout et dans tout.

Révérend Desmond Tutu, archevêque anglican d’Afrique du Sud, et la révérende Mpho Tutu, sa fille. (texte publié dans le livre Le tour du monde des religions)